Neues Audioformat bringt Raumklang in Streamingdienste

Neues Audioformat bringt Raumklang in Streamingdienste

Sony a développé un nouveau format audio spatial qui est maintenant également pris en charge par les services de streaming musical. Mais devez-vous acheter votre propre armada haut-parleur?

Berlin (dpa/tmn) – Il s’appelle 360 Reality Audio, peut insérer des sources sonores individuelles dans un champ sonore tout autour et fonctionne essentiellement avec n’importe quel casque. Nous parlons d’un nouveau format audio introduit par Sony.

Dans le nouveau format, les pistes sonores de voix et d’instruments, mais aussi, par exemple, par le public lors d’enregistrements en direct, sont fournies avec des informations de chambre sur une échelle basée sur l’objet. De cette façon, l’auditeur devrait s’immerger dans le domaine du son exactement comme les artistes et les producteurs l’avaient voulu.

App et casques sont suffisants pour l’espace

Les premiers services de streaming musical à offrir des chansons dans le nouveau format audio comprennent Amazon Music HD, Deezer, Tidal, et le Nugs.net, qui se spécialise dans les enregistrements de musique live.

Les abonnés n’ont qu’à utiliser l’application des services ci-dessus et à lire des chansons disponibles en format audio 360-réalité via des écouteurs. Par exemple, les utilisateurs peuvent voir si c’est le cas par l’option « 360 » où ils fixent la qualité du flux dans l’application du service respectif. Pour certains modèles de casque, Sony offre des options de personnalisation du format via l’application.

Le format pourrait également entrer dans la voiture

Amazon adopte une approche légèrement différente : il a optimisé son smartspeaker Echo Studio pour une utilisation avec 360 Reality Audio et appelle le format audio 3D.

Les constructeurs automobiles pourraient également intégrer la reproduction du format dans leurs véhicules à l’avenir. Lors de la conférence Automotive Audio en 2019, il y avait déjà une vitrine d’Audi et de Sony.

360 Reality Audio est basé sur le codec MPEG-H développé par l’Institut Fraunhofer pour les circuits intégrés (IIS).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*